L'article a initialement été publié sur franceinfo.

Une ligne unique, le bois d’acajou épouse l’acier chromé : Riva, le luxe à l’état pur. Ces bateaux élégants avaient séduit les milliardaires et les stars de cinéma dès les années 50. Brigitte Bardot, Sophia Loren ou encore Jean-Paul Belmondo, tous adoubent la vedette de l’ingénieur Carlo Riva. L’homme avait pourtant gardé sa simplicité : "Ma vraie vie, c’est d’être loin de toutes ces stars, pour ne pas être prisonnier de leurs histoires", racontait-il en 2012.

Une tradition familiale

Carlo Riva est décédé le 11 avril à l’âge de 95 ans. Il avait commencé dans un modeste atelier dans le nord de l’Italie, où son arrière-grand-père était charpentier et réparait les bateaux. Carlo Riva devient alors un patron très exigeant. "Il avait toujours un marteau dans sa poche. Et si un compteur n’avait pas été parfaitement monté, il le cassait", se souvient Giovanni Santalena, restaurateur de bateaux.

---

NoFuel pays tribute to Carlo Riva, creator of luxury boats. Carlo Riva, the inventor of the emblematic chic boats of the Italian "dolce vita", died on Tuesday 11 April, at the age of 95 years.

A unique line, the mahogany wood follows the chrome-plated steel: Riva, luxury in its pure state. These elegant boats had seduced billionaires and movie stars since the 1950s.